L’Esprit des Lettres

Spectacle musical réalisé à partir de la correspondance intime du Comte de Bussy Rabutin et de la Marquise de Sévigné (création dans le cadre du Festival de la Chaise-Dieu)

2 comédiens (Brigitte Fossey et Jean Piat), 1 soprano (Sophie Landy) et orchestre baroque.

Ce spectacle, à mi-chemin entre la comédie et le concert, comprend deux parties, introduites chacune par une ouverture musicale. Plein de verve et d’humour, il est construit à partir des lettres que Roger de Bussy-Rabutin, fort épris de sa cousine, échangea tout au long de sa vie avec Marie de Rabutin-Chantal, Marquise de Sévigné.
Ramené à quarante cinq minutes de dialogues à partir d’une correspondance de plus de trois cents lettres, il met en présence deux esprits parmi les plus incisifs et les plus caustiques du grand siècle. Ont ainsi été privilégiés les extraits les plus révélateurs des sentiments qui habitaient les protagonistes, soigneusement assemblés par thèmes, alternant des duels sans indulgence et des échanges remplis de tendresse ou de nostalgie. Puisés dans des lettres qui mêlaient plusieurs sujets, ces raccourcis donnent à l’ensemble de l’oeuvre une unité dramatique et un souffle exemplaires, empreints de la spontanéité et de l’éclat d’une conversation. Tenant le public en haleine, ils sont ponctués de pièces musicales, parfois chantées, parfois seulement instrumentales, qui prolongent ou devancent le climat des dialogues.
Les oeuvres ont été judicieusement choisies chez Lully, Mouret, Haendel, Gilles, Biber et Campra, toujours en relation avec l’atmosphère du texte, allant parfois même jusqu’à illustrer la citation que fait l’un des deux personnages. Elles sont brèves et maintiennent de la sorte la dynamique des enchaînements. Elles représentent aussi de leur côté quarante cinq minutes de musique.

Fermer le menu