Baroque au Féminin

Concert autour des compositrices des XVIIème et XVIIIème siècles

2 sopranos (Sophie Landy et Hélène Le Corre), 1 violon (Cécile Mille), 1 violoncelle / 1 viole de gambe (Catherine Ramona) et 1 clavecin (Isabelle Ramona)

Ce sont ces destins particuliers et privilégiés de femmes remarquables que les musiciennes de La Ménestrandise vous proposent d’approcher et d’imaginer par le biais de l’héritage musical qu’elles nous ont laissé. Héritage « vieux » parfois de presque quatre siècles mais toujours aussi surprenant par ses aspects novateurs et si… féminins !

Programme

Francesca Caccini (La Liberazione di Ruggiéro, extrait de l’opéra de 1625), Barbara Strozzi (Udite Amanti, cantate op. 2, Venezia, 1651, air à voix seule, soprano – Amor dormiglione, air à voix seule, soprano – Mercè di voi, air pour deux sopranos), Isabelle Léonarda (Sonata duodecima, op. 16, pour violon et basse continue), Elisabeth Jacquet de la Guerre (Jonas, quatrième cantate voix seule, avec symphonie – Sonate en Ré mineur, pour violon et basse continue, adagio, presto, aria et presto – Jephté, cinquième cantate à deux dessus).

Fermer le menu